Greffes de gencive

Retour

Elles sont destinées à renforcer les tissus fragilisés et à lutter contre les récessions qui mettent les racines dentaires à nue. La greffe de gencive a pour objectif de compenser une récession gingivale, qui se traduit par une baisse du niveau de la gencive sur une ou plusieurs dents, laissant apparaître la racine. Le taux de succès des greffes est excellent et son bénéfice est durable. La greffe apporte du confort, améliore l’esthétisme du sourire et contribue à augmenter les chances de garder longtemps des dents saines.

Les trois étapes de réalisation d’une greffe de gencive

La greffe gingivale se fait sous anesthésie locale et l’intervention dure peu de temps. L’opération se passe globalement en 3 étapes.

1. Renforcement de l’hygiène orale et assainissement de la bouche

Pour une mise en condition des tissus gingivaux. Une radiographie peut être prise pour détecter une éventuelle anomalie.

2. Phase chirurgicale

Après avoir préparé la gencive autour de la racine dénudée, une mince couche de gencive appelée greffon est prélevé, habituellement, au palais. Ce prélèvement est parfois remplacé par une membrane synthétique. Le greffon (ou la membrane) est ensuite suturé(e) au niveau de la dent déchaussée.

Greffes de gencive

3. Contrôles

Un contrôle peut être effectué à une semaine mais n’est pas indispensable. Le contrôle avec dépose des points de suture a lieu après 6 semaines. Le taux de réussite dépendra de la morphologie (profondeur et largeur) de la récession et des soins post-opératoires.

 

Les conseils post-opératoires

Très important, pendant deux semaines, il faut éviter:

Les bienfaits des greffes de gencive

Il y a deux types de greffes de gencive

Greffes de gencive

Greffes de gencive